Rencontres AMORCE/Éco-Organismes : Évaluation du Bilan Environnemental des Filières REP

Screlec, notre éco-organisme dédié à la gestion des piles et batteries portables, s'est récemment distingué lors des 17èmes Rencontres AMORCE/Éco-Organismes à Paris, marquant un engagement fort dans l'évaluation du bilan environnemental des filières à Responsabilité Élargie du Producteur (REP).

Le 25 janvier 2024, Screlec a pris part activement aux 17èmes Rencontres AMORCE/Éco-Organismes à Paris, une journée cruciale centrée sur l’évaluation du bilan environnemental des filières REP, suite à quatre années d’application de la loi AGE (Anti Gaspillage pour une Economie Circulaire).

 

Screlec au Colloque AMORCE

Cette manifestation annuelle dédiée aux collectivités locales offre une opportunité unique de faire le point sur les différentes filières REP, y compris celle des piles et batteries portables portée par Screlec via sa solution Batribox. Au sein du Village des éco-organismes, Screlec a échangé avec ses partenaires sur les enjeux spécifiques à sa filière, les objectifs de collecte dans les territoires, et les moyens d’accompagner les collectivités pour améliorer les performances de collecte et de recyclage.

 

Un engagement au quotidien

Screlec, engagé au quotidien aux côtés des collectivités, propose des services à forte valeur ajoutée. Ces services visent à améliorer le rendu aux administrés en facilitant la gestion des piles et batteries usagées. L’échange constant avec les partenaires sur le terrain est au cœur de cette démarche, renforçant ainsi les liens entre les éco-organismes et les acteurs locaux.

 

Le village des éco-organismes

Dans le cadre du Colloque AMORCE, Screlec a partagé l’espace du Village des Éco-Organismes avec d’autres acteurs des filières REP. Cette synergie a permis de réunir des représentants de Corepile, Cyclevia, Ecologic, LÉKO, Refashion, Ecomaison, et VALOBAT. Une occasion unique d’échanger, de co-construire des réponses communes et de faire le point sur les constats des territoires quant au bilan des REP.

 

La particip