Le tri

Une fois collectés, les piles et accumulateurs portables doivent être triés par technologie afin de les orienter vers des filières de valorisation adaptées. Il est donc indispensable de correctement les séparer pour optimiser le taux de valorisation de ces produits.

Tri_Screlec

Les piles sont donc séparées en 3 catégories :

  • Salines, alcalines et zinc-air
  • Lithium
  • Boutons

Et les accumulateurs portables en 4 catégories :

  • Nickel Cadmium (Ni-Cd)
  • Nickel Métal Hydrure (Ni-Mh)
  • Lithium rechargeable (Li-ION)
  • Plomb (Pb)

Des fractions de plastiques et papiers sont également extraites et feront l’objet d’une valorisation énergétique. Les erreurs de tri (très faibles) présentes dans le flux entrant en centre de tri (DEEE, ampoules, cartouches d’encre …) sont orientées vers les exutoires autorisés.

Un objectif de 99 % de pureté

Qu’il soit manuel ou automatique, le tri doit présenter un taux de pureté supérieur à 99 % pour permettre l’optimisation du traitement et de la valorisation des produits usagés. Cela signifie que pour 100 kg d’une technologie, moins de 1 kg d’une technologie différente doit subsister à l’issue du tri.

Aujourd’hui, 100 % des produits collectés par Screlec sont triés avec une pureté optimale.

> Prochaine étape : le traitement

Nos partenaires

  • LUMIVER
  • ADLCA TTP
  • EURO DIEUZE INDUSTRIE
  • SNAM
  • PAPREC D3E