Vous avez des batteries d'usage industriel +5 kg qui ne sont plus fonctionnelles ?
Vous avez des batteries d'usage industriel +5 kg qui ne sont plus fonctionnelles ?
En savoir plus
6200 tonnes collectées en 2023
6200 tonnes collectées en 2023
Les résultats de la collecte 2023

Actualités

Utiliser les batteries lithium-ion en toute sécurité

Batteries lithium-ion : ce qu’il faut savoir pour une utilisation en toute sécurité

Les batteries lithium-ion équipent aujourd’hui beaucoup de nos appareils : outils, voiture, téléphone, petit électroménager, jouets… Plébiscitées pour leur capacité de stockage, leur endurance et leur légèreté, ces batteries présentent cependant un inconvénient : endommagées, elles peuvent s’enflammer. Découvrez, dans cet article, pourquoi la technologie Li-ion est plus sensible que les autres à ce risque d’emballement thermique et quelles précautions prendre pour utiliser ces batteries en toute sécurité.    La batterie lithium-ion : une technologie plébiscitée Petite histoire de la batterie lithium-ion Dans les années 1970, porté par la volonté de concevoir une source d’énergie nouvelle pour faire face à la crise pétrolière, Stanley Whittingham met au point la toute première pile au lithium de l’histoire. Dans la décennie qui suit, John Goodenough, puis Akira Yoshino, vont modifier progressivement cette première ébauche. Leurs travaux permettent à la batterie Li-ion de s’alléger, de gagner en stabilité et en durée de vie. C’est finalement en 1991, que l’entreprise Sony commercialise la première batterie au lithium.  Les éléments composant une batterie Li-ion Une batterie Li-ion est l’agrégation de plusieurs cellules comportant chacune les quatre éléments suivants :  Une anode (pôle négatif) ;  Une cathode (pôle positif) ;  Un séparateur, situé entre l’anode et la cathode, permet d’éviter les courts-circuits ;  Un électrolyte, solvant dans lequel baigne l’ensemble des composants.  La cathode est constituée d’oxyde métallique de lithium. Elle intègre des proportions variables de manganèse, de nickel et de cobalt. L’anode est, la plupart du temps, en graphite.  Il existe trois formats de cellules : pouch, cylindrique et prismatique.  En forme de poche, la cellule pouch n’a pas d’enveloppe rigide. Cette spécificité la rend très légère, mais sensible aux chocs et aux contraintes qui peuvent l’endommager.  Les cellules cylindriques, qui ne sont autres que les piles, sont très robustes et réutilisables. Cependant, leur capacité individuelle est limitée et, parallèlement, leur assemblage en module s’avère complexe.  La cellule prismatique est prisée pour sa grande résistance aux coups et la possibilité qu’elle offre de personnaliser les montages. Associée à des performances énergétiques appréciables, cette modularité en fait une cellule privilégiée pour de nombreux appareils.  Les batteries Li-ion sont équipées d’un système de gestion électronique : le Battery Management System (BMS). Il protège ces dernières des événements critiques qui pourraient les endommager : surcharge, exposition à des températures extrêmes, surdécharge suivie d’une recharge et court-circuit. Ce système est obligatoire sur l’ensemble des batteries lithium. Il optimise le chargement, évite les surtensions, prolonge la durée de vie et estime le vieillissement.  Les avantages de la batterie Li-ion Les batteries lithium-ion possèdent une densité énergétique bien supérieure aux autres technologies. Elles peuvent, par exemple, stocker 4 fois plus d’énergie qu’une batterie nickel-cadmium ! À densité égale, elles pèsent le tiers de leur homologue au plomb. Elles sont, par ailleurs, appréciées pour leur faible taux d’autodécharge (1 à 2 % par mois). Cependant, leur plus gros intérêt repose sur leur longévité : une dizaine d’années, soit le double d’une batterie au plomb. Elles sont capables de supporter jusqu’à 5 000 cycles de charge/décharge, contre 700 pour les technologies plus anciennes.  Les risques liés à la technologie lithium Les batteries Li-ion sont constituées de matériaux réactifs plongés dans des électrolytes volatils et inflammables. Ces caractéristiques génèrent des risques notables lorsque ces dernières sont endommagées. L’emballement thermique au sein de la batterie représente le danger le plus important. Lors de cet événement, on observe un déficit de libération de l’énergie qui entraîne une surchauffe. On peut alors constater des ruptures de boîtiers avec des fuites d’électrolytes, l’évacuation de gaz toxiques, des incendies et des explosions.  Comment utiliser une batterie Li-ion en toute sécurité ? Les règles à respecter au quotidien Afin de limiter les risques d’incendies des batteries Li-ion, il existe quelques grands principes à appliquer scrupuleusement :  Employer le chargeur d’origine ; Ne jamais brancher une batterie qui a subi un choc ;  Ne pas recharger une batterie qui est déformée ou fissurée ;  Pas d’exposition à des températures supérieures à 60 °C et éviter le rayonnement solaire direct ;  Proscrire l’entreposage dans un endroit où il gèle ou qui est trop humide ; Retirer la batterie si l’appareil n’est pas exploité pendant une longue période et la stocker à moitié chargée ;  Débrancher le chargeur dès que la batterie est pleine ;  Ne jamais ouvrir ou percer une batterie ; Ne pas jeter une batterie Li-ion dans les ordures ménagères, mais dans des points de recyclage adaptés.  En tant que particulier, il est vivement déconseillé de stocker les batteries au lithium qui ne sont plus utilisées. Ces dernières doivent être déposées au centre de tri sans attendre. On prendra soin de scotcher les pôles au préalable. Si des fuites sont observées ou qu’un gonflement est visible, la batterie sera emballée dans un sachet plastique.  La réglementation appliquée au stockage des batteries Li-ion Trois arrêtés, publiés le 22 décembre 2023, ont modifié ou précisé les dispositions réglementaires s’appliquant aux installations de tri ou de traitement de déchets. Ils visent à prévenir le risque d’incendie et faciliter l’intervention des services de secours le cas échéant. Le stockage des batteries au lithium est soumis à la réglementation 1510 des installations classées pour l’environnement (ICPE) dès lors qu’il atteint un volume de 5 000 m3. Elles sont, en effet, considérées comme produit combustible en raison de leurs composants inflammables. Leur stockage est assujetti à une déclaration et plus le volume entreposé augmente, plus les exigences de sécurité sont fortes.  Regardez le replay du webinaire Risque Incendie des batteries lithium-ion

lire la suite
Partenariat e-mobilité Screlec x Zeway

Interview adhérents e-mobilité : Screlec x ZEWAY

Dans le cadre de notre engagement continu vers une mobilité urbaine plus verte et durable, nous avons le plaisir de partager l'interview exclusive de ZEWAY, un partenaire clé de Screlec dans la filière volontaire e-mobilité. Fondée en 2019, ZEWAY révolutionne le marché des scooters électriques avec son système innovant de "swap" de batteries, permettant une recharge instantanée et simplifiant grandement l'adoption des véhicules électriques en milieu urbain. À travers cette interview, découvrez comment ZEWAY, en collaboration avec Screlec, œuvre pour une mobilité durable et respectueuse de l'environnement, tout en offrant des solutions de recharge rapides et efficaces pour les utilisateurs.    Pouvez-vous présenter votre projet ZEWAY ?  Une étude menée en mars 2022 par Aktio, a révélé que l'usage de scooters électriques permet d'économiser 140kg de CO₂ par an et par scooter mis sur la route ; toutefois moins de 20% des utilisateurs de deux roues roulent en électrique car on y associe souvent des contraintes liées au temps de recharge et à l'autonomie.   En levant ces contraintes grâce au "swap" (échange) de batteries pour permettre la recharge instantanée, ZEWAY rend crédible le passage massif à l'électrique avec une solution simple, performante et compétitive : le premier scooter électrique personnel rechargeable en 50 secondes, grâce au “swap” de batteries. En un seul geste, l’échange d’une batterie vide contre une pleine permet une recharge instantanée dans l’une des 130 stations d’échange de batteries ZEWAY disponibles à Paris (et sa grande couronne), Bordeaux, Lyon, Nice et Toulouse, pour offrir aux particuliers et professionnels une nouvelle mobilité urbaine propre, économique et performante, dès 145€/mois Tout Inclus.   En externalisant la recharge en temps masqué et l’entretien des batteries partagées via un pilotage intelligent, ZEWAY garantit à ses utilisateurs l’accès à une batterie toujours chargée et performante à vie, sans perte d’efficacité au fil des recharges, pour une autonomie illimitée.   Fondée courant 2019, la startup s’impose progressivement dans le marché de l’électrique en France en se classant N°1 des immatriculations de scooters électriques neufs (éq.50cc) pour les particuliers à Paris et ses départements limitrophes, ainsi qu’à Nice et Bordeaux, avec respectivement 20%, et plus de part de marché ZEWAY.   Avec un chiffre d’affaires atteignant les 8M€ fin 2023 et près de 2 000 scooters ZEWAY en circulation, s’apprêtant dès 2024 à dépasser le volume des flottes en partage, ZEWAY est désormais un acteur important de la mobilité urbaine, en passe de devenir le plus gros opérateur de scooters électriques en France. Son ascension se poursuit puisqu’elle va rendre sa recharge instantanée disponible à Madrid et Milan, courant 2024, avec son système de recharge instantanée unique en Europe, pour une mobilité électrique sans contraintes, associant le confort du scooter personnel aux atouts de la batterie partagée échangeable.     Quel intérêt le partenariat avec Screlec présente-t-il pour vous ? Pourquoi avoir choisi cet éco-organisme ?   En tant qu’acteur responsable et engagé dans la transition écologique, ZEWAY se doit d’être exemplaire dans la gestion de ses ressources, d’autant plus que nous sommes opérateurs et propriétaires de l’ensemble de notre parc de batteries, à chaque étape de leur cycle de vie.   Ce modèle est vertueux car il nous permet d’optimiser la performance et durée de vie des batteries, grâce à un suivi permanent à distance et une recharge en temps masqué dans nos stations d’échange de batteries. Ce pilotage intelligent nous permet de préserver les caractéristiques de nos batteries et d’allonger la durée de leur cycle de vie de 60%.   Et lorsque que nos batteries échangeables arrivent en fin de vie, elles sont confiées à l’éco-organisme Screlec qui se charge de les recycler en récupérant leurs composants pour créer de nouvelles batteries ou leur donner une seconde vie.   Notre partenariat avec Screlec s’inscrit donc dans la continuité de nos engagements environnementaux, car il nous permet :   D’adopter une démarche proactive où nous anticipons le futur recyclage de nos batteries dès leur mise en circulation, sans attendre qu’elles arrivent en fin de vie pour trouver une méthode de recyclage adéquate.   De bénéficier du savoir-faire et de l’expertise de Screlec qui, de par son statut d’éco-organisme agréé par l’état, est impliqué dans des groupes de travail autour de la problématique du recyclage des batteries (notamment pour les batteries en lithium-ion utilisées dans la mobilité 2-roues et 4 roues).   De préserver les ressources naturelles et contribuer à la construction d'une nouvelle ère dans l'industrie de la mobilité électrique.   De limiter la pollution et éviter des conséquences néfastes pour la santé et l'environnement.   Pouvez-vous décrire votre conception et la place du principe de durabilité dans votre modèle ?   « Dans notre secteur, le premier geste écologique est d’utiliser les batteries le plus longtemps possible. » Stéphanie Gosset, co-fondatrice de ZEWAY   La durabilité est un des principes clés du modèle ZEWAY. Grâce à notre infrastructure de batteries partagées, chaque utilisateur dispose d’une batterie toujours chargée, performante et garantie à vie. Cette garantie est rendue possible par un monitoring constant de l’ensemble du parc de batteries ZEWAY, un entretien et une recharge lente en temps masqué qui permettent, in fine, d’optimiser de 60% le cycle de vie des batteries. Un système qui opère directement au cœur des problématiques d’autonomie souvent liées aux batteries “traditionnelles”, qui perdent en efficacité au fil des recharges. Grâce à son système de “battery swapping”, ZEWAY anticipe l’obsolescence des batteries et permet à chaque utilisateur d’intégrer le principe de durabilité dans sa mobilité, à travers une offre de mobilité électrique en location mensuelle, qui comprend : le scooter électrique personnel ZEWAY (éq. 50cc & 125cc), l’échange de batteries, l’énergie et le kilométrage illimités, l'assistance, l’assurance et la maintenance.   Un principe qui s’étend également au marché de l’occasion grâce à l’offre “powered by ZEWAY” qui réunit le meilleur de l'occasion et la performance du neuf en proposant :   Un scooter électrique d'occasion (eq. 50cc & 125cc en fonction des modèles disponibles).   Un abonnement mensuel “batteries + énergie” qui permet une recharge instantanée et garantit une batterie performante à vie.   Grâce à son modèle innovant et unique en Europe de “battery swapping”, ZEWAY rend crédible le passage massif vers une mobilité électrique performante et sans contraintes.   Quelle(s) valeur(s)/principe(s)/conception(s) vous lie(nt) à Screlec ?   Notre partenariat avec Screlec incarne notre vision commune de la responsabilité environnementale et de l’innovation durable.   Nous nous engageons à prendre part activement à la préservation de l'environnement en recyclant de manière responsable nos batteries en fin de vie et l’éco-organisme Screlec nous partage son savoir-faire et son expertise pour nous accompagner quotidiennement dans cette démarche. Ce partenariat reflète notre même engagement envers la circularité des matériaux et la réduction de notre empreinte environnementale, en garantissant que les ressources précieuses contenues dans nos batteries soient récupérées et réutilisées de manière efficace et responsable. En travaillant ensemble, nous participons également à la transition vers une économie plus verte et circulaire, où les ressources sont utilisées de manière efficiente et les déchets sont réduits au minimum.   De plus, Screlec nous a manifesté son intérêt de nous inclure dans certains de leurs comités stratégiques, afin de partager notre expérience et d’aider à structurer une filière de la micro-mobilité, qui est encore très peu réglementée et qui peine à se consolider. Cette opportunité s’inscrit parfaitement dans la volonté de ZEWAY de mettre en place les meilleures pratiques pour aider au développement de la transition vers l’électrique, tout en anticipant l’impact environnemental d’un recyclage de masse non structuré.   Au-delà du recyclage, en tant qu’éco-organisme, Screlec est au cœur des problématiques sécuritaires liées aux batteries Lithium-Ion et travaille, en partenariat avec des clients tels que ZEWAY, sur une meilleure compréhension et prévention des risques associés aux batteries Lithium-Ion, ce qui fait écho aux démarches déjà entreprises par ZEWAY avant le début de ce partenariat et qui renforce donc le lien entre nos deux sociétés.   En un mot, comment qualifier le partenariat entre vous et Screlec ?   Notre partenariat avec Screlec est sans aucun doute “Durable” car il s’inscrit dans une approche à long terme qui vise à minimiser l’impact environnemental de nos activités en assurant un traitement approprié de nos batteries en fin de vie, une gestion durable des ressources, ainsi qu’une préservation de l’environnement.    Notre partenariat avec ZEWAY illustre parfaitement comment des collaborations stratégiques peuvent conduire à des avancées significatives dans la transition vers une mobilité durable. En intégrant des pratiques de recyclage responsables et en s'assurant que chaque batterie soit utilisée de manière optimale tout au long de son cycle de vie, ZEWAY et Screlec démontrent que l'innovation et l'engagement environnemental vont de pair. Nous vous invitons à découvrir plus en détail cette démarche exemplaire et à télécharger notre rapport d'activité annuel pour en savoir plus sur nos initiatives et nos résultats en matière de recyclage et de gestion des ressources. Ensemble, faisons de la mobilité électrique une réalité durable et accessible à tous.

lire la suite

Découvrez notre rapport d'activité 2023

Pionnier du recyclage des piles et batteries, Screlec - Batribox est un leader français au sein de la filière de recyclage des Piles et Accumulateurs Portables (PAP). En 2023, de nombreuses actions ont été menées dans cette optique, avec des résultats inédits jusque-là. Impulsant un véritable élan pour l’avenir, le bilan de cette année record peut être retrouvé dans le rapport d’activité annuel 2023 Screlec - Batribox.

lire la suite
Plan de mobilité employeur, quelle organisation ?

Engagement et responsabilités dans le plan de mobilité employeur

Le plan de mobilité employeur (PME) est indispensable pour les sociétés engagées dans des pratiques de mobilité durable. Ce dispositif réduit l'empreinte carbone, augmente le bien-être des employés et assure la conformité avec les régulations actuelles. En France, on comptait 1 102 975 véhicules électriques et hybrides rechargeables légers en 2022. Avec la croissance des vélos et des scooters électriques, émerge la nécessité de recycler leurs batteries usagées. Ce texte aborde les acteurs du PME, son importance et son impact environnemental et social.  

lire la suite

Seconde vie batterie lithium : quelles opportunités de réemploi ?

Les accumulateurs des appareils électroniques et des véhicules électriques posent des problèmes croissants. Selon l'Agence Internationale de l'Énergie, 70% de leur capacité reste après le premier cycle. Ce potentiel résiduel offre des avantages économiques et écologiques. La réutilisation des batteries réduit les coûts de fabrication et limite les déchets de composants. Investir dans autre utilisation de ces stockeurs d’énergie favorise un avenir plus respectueux de l'environnement.   Reconditionnement des piles : méthodes et pratiques  En général, une batterie lithium peut durer entre 5 et 10 ans, ou environ 500 à 1000 cycles de charge. Pour explorer pleinement leur longévité, il est essentiel de comprendre ses caractéristiques et les facteurs qui influencent son utilisation efficace au fil du temps.   Méthodes de régénération  Il existe plusieurs techniques pour livrer une nouvelle existence à une batterie lithium, prolongeant ainsi sa durée de vie et son utilité.     Rééquilibrage des cellules  L’harmonisation consiste à égaliser la charge entre les différents composants d’un accumulateur. Cette méthode permet d'améliorer l'efficacité et la fonctionnalité sans remplacer les éléments internes.    Remplacement de l’appareil défectueux  Lorsqu'une ou plusieurs cellules d'une batterie sont endommagées, elles peuvent être remplacées par des neuves ou reconstituées. Cette opération nécessite des compétences techniques spécifiques pour garantir la sécurité et la longévité de l’outil régénéré.   Recyclage complet  La méthode implique le démontage de l’accumulateur, l'inspection et la réparation des composants internes, suivis de sa reconstitution et du test final de fonctionnement. Cette approche est plus complexe mais peut restaurer une grande partie de sa capacité d'origine.   Opportunités de réemploi  Pour saisir les chances de réutilisation des batteries, il existe différentes utilisations possibles après leur phase initiale.    Stockage d'énergie  Elles peuvent servir à l'approvisionnement stationnaire de ressources. Ces unités accumulent les surplus produits par les sources renouvelables telles que les panneaux solaires et les éoliennes. Elles stockent l'excédent généré pour répondre aux besoins futurs.     Applications industrielles  Les batteries en fin de cycle peuvent être réutilisées dans diverses lignées professionnelles où une performance maximale n'est pas nécessaire. Par exemple, elles peuvent alimenter des équipements de secours ou servir de remplacement dans des installations critiques.   Mobilité électrique  Les accumulateurs reconditionnés peuvent également trouver une autre utilité dans des véhicules verts de moindre performance, comme les scooters électriques ou les petits véhicules utilitaires. Cette réutilisation contribue à réduire les coûts et l'empreinte écologique des transports à mobilité douce.    Sobriété et enjeux environnementaux  Pour aborder la préservation de la planète et les enjeux économiques liés aux batteries lithium, une des priorités essentielles doit se porter sur les avantages de leur réemploi.   Réduction des déchets  Réutiliser les batteries lithium contribue à se débarrasser des résidus électroniques et les ressources nécessaires à la production de nouveaux stockeurs d’énergie. Cela diminue aussi l'impact environnemental lié à l'extraction et à la transformation des matières premières.   Économie circulaire  La seconde vie des piles s'inscrit parfaitement dans le concept d’un marché pertinent et harmonieux pour tous. L'adoption de pratiques durables étend la durée de vie des produits, minimisant ainsi les déchets. Cette solution renforce l'efficacité des ressources et stimule l'innovation dans les secteurs du recyclage et du reconditionnement.   Opportunités financières  Le marché du réemploi des batteries lithium représente également une opportunité économique importante. Les entreprises spécialisées dans le reconditionnement et le recyclage peuvent offrir des solutions de stockage d'énergie à moindre coût, répondant ainsi à la demande croissante pour des alternatives énergétiques durables.    Maximisation du potentiel  La capacité résiduelle des accumulateurs, souvent significative, ouvre la voie à divers usages qui contribuent à une gestion plus responsable des ressources.    La phase de recyclage  Le processus de recyclage des batteries au lithium commence par une évaluation minutieuse de leur capacité restante pour déterminer leur aptitude à une autre phase de programmation. Cette reconversion permet non seulement de préserver les ressources naturelles mais aussi de minimiser les déchets dangereux.    La seconde vie batterie lithium   Ces piles qui ne répondent plus aux exigences initiales mais conservent une capacité résiduelle sont reconditionnés. Ces éléments peuvent être adaptés à de nouveaux usages, comme le stockage pour les installations solaires ou éoliennes, mettant en avant la fonction primordiale du réemploi dans un processus qui s’inscrit en faveur de la planète.    Contribution au bon emploi  Ce modèle sociétal, qui vise à réduire le gaspillage et l'utilisation des ressources de premières nécessités, permet une gestion durable des accumulateurs d'énergie. Cela permet non seulement de réduire l'impact environnemental mais aussi de créer de la valeur ajoutée en transformant les déchets en ressources.  Pour découvrir comment votre entreprise peut bénéficier de la seconde vie des batteries lithium et s'engager dans des pratiques plus durables, visitez les sites engagés sur ces sujets essentiels pour l'avenir. Batribox propose des solutions de collecte et de recyclage pour les piles et les accumulateurs, offrant des informations détaillées sur les services disponibles et les possibilités de partenariat. Screlec, quant à elle, met en avant des initiatives de réutilisation de ces stockeurs d'énergie, soutenant ainsi une économie circulaire et réduisant l'impact environnemental des déchets électroniques​;

lire la suite